• Gris Facebook Icône
  • Gris Twitter Icon

SUIVEZ NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

© 2017 Men Over the Rainbow. Tous droits réservés. Site réalisé par Designed by Queen Ninie

 1 – Quelques mots pour te présenter à tes futurs lecteurs français :

Je m’appelle Amber Kell, j’écris essentiellement des histoires MM paranormales, mais j’ai également quelques livres contemporains. J’aime écrire des histoires sur deux personnes qui tombent amoureuses, de préférence avec un élément paranormal impliqué. 

J’habite Seattle avec mon mari et mes deux fils. J’ai trois chats et un chien. Jusqu’à présent, mes animaux de compagnie ne se sont pas changés en homme, mais je soupçonne que le chaton complote quelque chose afin de provoquer la chute du chiot.

2 – Pourquoi as-tu choisi d’écrire des histoires MM ?

J’avais lu pratiquement tous les genres de romances, mais lorsque je suis tombée sur des histoires MM, j’ai vraiment aimé l’énergie et la passion qui ressortaient entre deux hommes. Le premier livre MM que j’ai lu était un contemporain et j’ai pensé que ce serait tellement mieux s’il y avait des vampires et des loups-garous. J’en ai donc écrit un et depuis, je n’ai jamais fait demi-tour.

3 – Où trouves-tu ton inspiration ?

J’ai toujours été une rêveuse. J’ai grandi en lisant de la Fantasy et des histoires de science-fiction. Une longue promenade le long de l’eau m’amène souvent de nouvelles idées.

 

 



4 – Quel est pour toi le héros de livre parfait ?

J’aime que mes héros principaux soient sévères, mais justes. Et les personnages qui ne sont pas des alphas, doivent avoir un bon sens de l’humour et peuvent rire d’eux-mêmes, tout en étant parfaitement capables de se prendre en charge. En général, je n’aime pas beaucoup écrire sur des personnages qui ont besoin d’être secourus. J’aime les âmes indépendantes.

5 – Lorsque tu commences un livre, as-tu déjà toute l’histoire en tête ou se construit-elle progressivement ?

Cela dépend. Les deux cas se sont présentés. Parfois, j’ai juste un embryon de l’histoire et d’autres fois, j’ai toute l’histoire dans ma tête avant de commencer. Certaines histoires me parlent plus que d’autres.

6 – Ils disent que les écrivains se projettent dans la peau et la tête de leurs héros, est-ce le cas pour toi ?

Chaque fois que vous rencontrez un personnage avec un caractère particulièrement sarcastique dans mes livres, alors vous saurez que je mets un peu de moi en lui.

7 – Fais-tu attention aux critiques littéraires ?

En général, non. Tout le monde aime que des choses différentes soient présentes dans les histoires qu’ils lisent. Si je faisais attention aux opinions de chacun, je ne pourrais plus jamais écrire. Cependant, si je lis et j’apprécie les commentaires de la majorité de mes fans et s’ils me disent que quelque chose ne leur plaît pas dans une histoire, alors je fais attention.

8 – Les journées durent 25 heures. À quoi occupes-tu cette heure supplémentaire ?

À dormir. J’aime faire de bonnes siestes. Je trouve certaines de mes meilleures idées alors que je suis à moitié endormie… et je suis paresseuse.

9 – Quel est le livre que tu souhaiterais emporter avec toi sur une île déserte ?

L’œuvre complète de Shakespeare. J’aime la complexité de ses histoires et ses thèmes universels.

10 – Quelques mots pour tes lecteurs…

J’apprécie l’occasion de partager mes histoires avec un plus large public. J’espère que vous apprécierez mon livre « Anthony » et que vous vous amuserez avec le monde que j’ai construit. Une partie de la joie d’être écrivain est de partager mes idées avec d’autres.